Saturday, September 14, 2013

Hypocrites (2)

Pin ThisEmail This

À ceux qui soutiennent encore le régime syrien : comment pouvez-vous ? Comment osez-vous ? 

Comment justifiez-vous l’injustifiable ? Comment expliquez-vous ce que la décence humaine n’accepterait jamais d’expliquer ? Quels arguments, quelles vérités, quelles contre-vérités, quels mensonges, quelles hypocrisies ? Vous êtes, par vos paroles ou votre silence, les bourreaux lointains et tranquilles d’un peuple qui meurt. Comment pouvez-vous dormir la nuit ?

Et vous, les autres, les bien-pensants, petits bonapartes en pantoufles, qui claironnez liberté et révolution et qui comptez les morts sur les réseaux sociaux, combien vous faut-il de sang pour que votre soif soit étanchée ? Quel rêve, quel idéal, mérite-t-il autant d’enfants massacrés ? Où pensez-vous que tout ça peut mener, sinon à plus de sang, à plus de morts ? Quelle liberté, quelle démocratie, pensez-vous pourra naître sur tant de cadavres ? Mais pensez-vous seulement ?

Parmi ces bien-pensants, il y a de vrais génies. Selon ces génies, les chrétiens de Syrie sont priés de se faire massacrer en silence, comme risquent de l’être les habitants du village de Maaloula, attaqué depuis plusieurs jours par les beaux héros révolutionnaires
(délicieusement barbus et gentiment extrémistes) de Jubhat Al-Nusra –milice jihadiste affiliée à Al-Qaeda, coupable de nombreuses atrocités. S’ils l’ouvrent, s’ils se plaignent, s’ils pleurent, ou, horreur suprême, s’ils résistent, ils prouveront qu’ils ne sont que des chiens du régime baasiste, des créatures démoniaques, des nazis.

Laurent Fabius, ministre français des affaires étrangères, cité par le journal Le Monde, déclarait il n’y a pas si longtemps que Jubhat Al-Nusra : “sur le terrain, ils font un bon boulot”. Mais voilà que nos chers génies viennent nous expliquer que ces jihadistes sont en fait une création du régime syrien. Ce même régime que Fabius travaille assidument à renverser.

Vous me direz qu’ils n’en sont pas à une contradiction près, vu qu’ils enfilent les âneries à une vitesse record depuis quelques temps. Avec leur chapelet de formules néo-novlangue : “minoritaires identitaires”, “identitaires génocidaires”, “suppôts du régime”, “succubes”, etc. doublé d’une dialectique tellement simpliste qu’elle défie l’intelligence, ils auraient pu avoir une brillante carrière à la Pravda du temps du stalinisme.

Le plus étonnant avec ces génies, c’est qu’ils sont convaincu d’en savoir plus que l'écrasante majorité des gouvernements européens, des parlementaires britanniques, de la quasi-totalité des pays d'Amérique Latine, d'Asie et du reste du monde. À les entendre ils détiennent plus d'informations que tous les services de renseignement de la planète, et même que ce brave Obama. Ils sont vraiment très forts. De vrais James Bond.

Une chose est sûre, ce n’est pas avec de pareils génies qu’on risque de voir la dictature des Assad prendre fin et une démocratie pluraliste instaurée en Syrie.


© Claude El Khal 2013

No comments: