Wednesday, January 6, 2016

L’étrange dessin prémonitoire de Wolinski

Pin ThisEmail This

Le mercredi 7 janvier, il y a tout juste un an, George Wolinski était assassiné avec plusieurs de ses confrères de Charlie Hebdo. Dans son bureau, sa femme Maryse a découvert son dernier dessin. Un dessin étrange et terriblement prémonitoire.



Le Journal du Dimanche qui a publié l’étrange dessin, raconte : "Samedi dernier, trois jours après la tragédie de Charlie Hebdo, Maryse Wolinski est entrée dans le bureau de Georges. La pièce était nimbée d'une douce pénombre. Maryse s'est imprégnée, une fois encore, de l'univers de son mari : la foultitude de livres rangés ou en attente sur une desserte, les affiches, les photos des jours heureux, les peintures, les carnets de croquis. Et puis ces deux tables de travail placées tête-bêche désormais orphelines, le bureau où Georges écrivait et la planche inclinée où il dessinait. Derrière le bureau, Maryse a découvert, scotché sur le mur, ce dessin (…) Un couple qui fait l'amour, un autre homme, plus sûrement son double, qui s'envole vers le ciel, un Dieu débonnaire… Aucune indication ne permettra de percer le mystère de ce dernier dessin. Était-ce une ébauche pour Charlie, un projet pour un futur livre? Et ce patriarche accueillant, Georges ne disait-il pas qu'un "dessinateur, c'est obligatoirement athée"?"

"Chérie, je vais à Charlie", sont les derniers mots que Maryse Wolinski a entendu prononcer par son compagnon ce matin du 7 janvier 2015. Puis il est parti. Pour ne plus jamais revenir.


Photo : Eric Catarina / Gamma

No comments: