Monday, December 5, 2011

Non chérie...

Pin ThisEmail This

Non chérie, le maquis n’est pas un sushi.

Le Titien n’est pas un Chihuahua, le Sussex n’est pas une pipe, « Tartuffe » n’est pas au chocolat, Pégase n’est pas une flatulence.

Et Bayreuth n’est pas au Liban.

« Les séquestrés d’Altona » n’est pas le dernier Lucky Luke, Tarass Boulba n’est pas une insulte, Trotsky n’est pas un nouveau sport d’hiver, et Joseph Staline n’est pas le cousin de Sylvester.

Sadique n’est pas le copain de Voltaire, Titicaca n’est pas un jeu de mots, Tizi-Ouzou non plus. Michel Strogoff n’est pas un plat en sauce, la Pravda n’est pas une marque de chaussures, et Céline n’est pas un sac.

Non chérie, Beaumarchais n’est pas un grand magasin, Lamartine n’est pas une bande dessinée pour enfants, et Truman Capote n’est pas une marque de préservatifs.

L’obélisque n’est pas un gros gaulois tombé dans la potion magique quand il était petit. Louis Armstrong n’a pas marché sur la lune, Le Douanier Rousseau n’est pas un garde-frontière, Alice Cooper n’est pas une femme, et Mistinguett n’est pas l’heureuse gagnante d’un concours de beauté.

Non chérie, le Shah d’Iran n’est pas un chat persan,
Osiris n’est pas un point d’eau dans le désert, Horus n’est pas une nationalité, Artémis n’est pas un mousquetaire, et Hermès n’est pas un foulard.

Claude Lévi-Strauss n’a pas inventé le jeans, la faucille n’agrandit pas l’œil et ne souligne pas le regard. Et si le pognon c’est de l’argent, le moignon ce n’est pas de la monnaie. Un onglet n’est pas forcément britannique, et Yemen n’est pas le pluriel de Oman.

Par contre, chérie, tu m’as appris que Paris Hilton n’était pas un palace parisien, et que du mot culture tu n’avais retenu que le cul.

Mais aussi callipyge soit-il, pour moi le mot excite veut dire porte de sortie.


© Claude El Khal, 20011