Friday, October 7, 2011

« L'AUTRE » : Texte publié dans : « Des Autres / Of Others » de Katya Traboulsi

Pin ThisEmail This


Texte q
ue j'ai écris pour le livre « Des Autres / Of Others » aux Editions Tamyras.

Un très bel ouvrage qui mélange écriture et peinture, 74 textes de 74 auteurs peints par Katya Traboulsi.






L’autre.

L’autre, ce salaud. Cette enflure, cette raclure, ce connard, ce soudard. Sournois, menteur, voleur. Bouilleur d’enfants.

L’autre, celui d’en face. Celui qu’on connaît pas et qu’on veut pas connaître.

L’autre, cet ennemi.

Toujours présent. Dans notre imaginaire, avant tout. On naît avec. Mange ta soupe ou l’autre va venir te dévorer.

L’autre est un ogre. Un hirsute. Une bête du Gévaudan.

Puis on grandit. L’autre, on le confronte, hurlant, le poing rageur. On se rassemble. On se ressemble. Ça rassure. Ça rend fort. Presque invincible. Alors on marche, on lève des drapeaux, on chante, on crie, on vocifère.

Puis on prend les armes.

Et on tue. On tue l’autre. Avant qu’il nous tue. Avant qu’il vienne violer nos femmes et asservir nos fils et nos filles. Détruire nos maisons. Piétiner nos nations. Pourfendre nos idéaux. Et brûler nos drapeaux.

Mais parfois, trop rarement, on se réveille.

Petit à petit, nos yeux osent s’ouvrir. Osent regarder à travers le voile encore embué de haine imbécile. Et osent voir.

Ils voient.

L’autre devient pluriel. Il devient les autres. Multitude d’infinies différences.

Et dans cette multitude on commence à retrouver nos tics, nos qualités et nos défauts. Nos chants et nos rêves. Nos échecs et nos angoisses. Nos regrets, nos renoncements, nos victoires, nos rires et nos larmes. On commence à retrouver nos nuances.

Cette multitude, comme une mosaïque de miroirs, nous renvoie une image, une seule.

Nous.

Nous, ces salauds, ces saoulards, ces soudards. Nous, si fragiles. Si tremblants de toutes nos peurs, de tous nos espoirs. Nous, si laids. Et si beaux.

Nous, cet autre.


© Claude El Khal, 2011

No comments: