Sunday, March 1, 2015

L’affaire de la robe blanche

Pin ThisEmail This

Les répercutions dramatiques de l’affaire de la robe blanche qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux ne se sont pas fait attendre.

Au Vatican, la polémique enfle. Le Pape est-il en réalité tout de bleu vêtu ? Au Etats-Unis, des groupes de pression se sont formés. Ils réclament, au nom de la minorité qui voit les choses en bleu, de changer le nom de la Maison Blanche, jugé discriminatoire. Cette vague de protestation a rapidement envahi l’Europe. Il est aujourd’hui question de renommer le quartier de Whitechapel à Londres et la rue des Blancs-Manteaux à Paris.

Le monde des Arts et de la Culture n’est pas épargné. Doit-on encore parler de la période bleue de Picasso ? Peut-on encore lire "Croc Blanc" de Jack London ou jouer le "Beau Danube Bleu" de Johann Strauss ? Et que faire des films comme "Blue Velvet", "Chat Noir Chat Blanc" ou "Le Grand Bleu" ?

Cette affaire ira-t-elle jusqu’à changer nos habitudes culinaires ? Le fromage blanc devra-t-il devenir fromage bleu et le Bleu de Bresse s’appeler Blanc de Bresse ? La confusion ne s’arrête pas là. Peut-on encore, au restaurant, commander une viande bleue sans prendre le risque de se voir servir une cuisse de poulet ?

La crise a également atteint les fabricants de lessives et de machines à laver. Si le blanc est bleu et le bleu est blanc, comment séparer son linge ? Des slogans comme "lave plus blanc" sont même montrés du doigt par des associations de consommateurs qui dénoncent une publicité mensongère.

Et dire que certains ont trouvé ridicule cette affaire de robe blanche. C’est à se demander sur quelle planète ils vivent. Surement pas sur notre belle planète bleue. Ou planète blanche, c’est selon.


© Claude El Khal, 2015

No comments: