Sunday, November 15, 2015

Les ramifications internationales de Daech

Pin ThisEmail This
Si vous pensez que Daech est une affaire purement syrienne qui disparaitra le jour où Bachar el-Assad s’en ira, regardez bien la carte terrifiante de ses ramifications internationales.

Etabli sur un large territoire à cheval entre l’Irak et la Syrie, l’Etat Islamique autoproclamé sème mort et destruction aussi bien au Moyen-Orient qu'en Afrique du Nord et au cœur de l’Europe. Il est également présent en Asie Centrale et dans le Caucase.

"En deux ans, écrit Courrier International, “l’internationale djihadiste” a tissé sa toile sur le monde entier. Soit en obtenant l’allégeance d’autres groupes terroristes, soit en recrutant des combattants étrangers pour le califat."

Il publie cette carte détaillée et terrifiante de l’état des lieux en septembre 2015 (ci-dessous) qui montre clairement que ce n’est pas le départ de tel ou tel dictateur arabe qui y changerait quelque chose.

Au contraire, la chute de la dictature baassiste syrienne, sans une vraie alternative politique viable et une opposition structurée autour d’un réel projet sociétal démocratique, serait une aubaine pour Daech, qui en profiterait pour étendre le territoire de son califat et affermir son emprise sur la Syrie – tout en débordant sur les pays arabes limitrophes comme le Liban et la Jordanie, les plongeant ainsi dans la guerre civile.

Comme l’ont prouvées les attaques terroristes de Sharm el-Sheikh, Beyouth et Paris, pour le seul mois de novembre – sans oublier les attentats qui ont ensanglanté l’été en Tunisie, au Koweit ou en Arabie Saoudite – Il est devenu urgent d’en finir avec Daech, une bonne fois pour toute.

Les petits calculs géopolitiques et géoéconomiques ne sont plus de mise. Seules une véritable alliance militaire internationale, à l’image des Alliés de la Seconde Guerre Mondiale, et une décision politique ferme de toute la communauté internationale pourraient venir à bout de cette nouvelle peste brune.

Lire "Cartographie. Les ramifications internationales de Daech" par Thierry Gauthé sur le site du "Courrier International".

1 comment:

Anonymous said...

Au préalable allez voir qui les finance et leur achète leur pétrole. Osez au moins montrer du doigt qui les soutient en argent et en armes. Coupez leur le robinet et ils tomberont d'eux mêmes.