Tuesday, November 10, 2015

Petit lexique indispensable pour faire mouche en société

Pin ThisEmail This
Vous voulez briller dans les salons distingués de la bonne société ? Attirer les oh et les ah de ces dames et de ces messieurs ?

Vous rêvez que la fine fleur de l’intelligentsia beyrouthine se pâme de la subtilité de votre humour ? Et que l’on chuchote à votre passage : "yiii comme il est sprituèèèl, il faut l’inviter chez nous ?"

Ce lexique des expressions contenant le mot mouche est pour vous !

Après avoir conquis certains quartiers de Beyrouth, les mouches vont bientôt envahir toutes les conversations.

Ce petit lexique vous offre tout ce dont vous avez besoin pour faire mouche à chaque répartie et devenir l’irremplaçable chouchou des dîners guindés, l’indispensable chéri de la francophonie élégante et raffinée, l’incontournable star des mondanités libanaises.

Faire mouche : atteindre précisément sa cible, chose impossible au Liban, où on préfère tirer dans tous les sens.

Fine mouche : personne à l’esprit fin et acéré, très rare au Liban, bien que beaucoup entretiennent l’illusion d’en être une.

Gobe-mouche : quelqu’un qui croit tout ce qu’on lui raconte, trait de personnalité très répandu au Liban, surtout parmi les partisans des 8 et 14 Mars.

Pattes de mouche : écriture maladroite et pleine de ratures, exemple : la Constitution Libanaise.

Mouche du coche : personne persuadée de son importance, s'imposant et gênant l'effort d'autrui, exemple : 99% des Libanais.

Quelle mouche l'a piqué ? : Expression de surprise quand un Libanais se met soudain à dire la vérité.

Prendre la mouche : se vexer, se fâcher, réaction très commune quand vous dites la vérité à un Libanais.

Entendre une mouche voler : silence total, chose impossible au Liban, surtout à Beyrouth, dont vacarme et brouhaha sont les deux mamelles.

Ne pas faire de mal à une mouche : concept étranger au Liban où chacun rêve d’éliminer tout ce qui n’est pas lui-même.

Regarder voler les mouches : ce que font les Libanais quand un problème se présente.

Enculer les mouches (vulgaire) : spécialité libanaise, surtout quand il s’agit de se perdre dans des détails inutiles qui n’ont rien à voir avec les problèmes pressants et l’urgence de les résoudre.

Tomber comme des mouches : ce qui va arriver aux Libanais si la crise des déchets n’est pas immédiatement résolue.


© Claude El Khal, 2015

No comments: