Wednesday, August 23, 2017

L’hommage de Barcelone à l’armée libanaise

Pin ThisEmail This

Barcelone a rendu un émouvant hommage à l’armée libanaise en plaçant le drapeau libanais sur la Rambla, à l’endroit où elle fut frappée par Daech.

Jeudi 17 août, une fourgonnette percute la foule sur la Rambla à Barcelone faisant une quinzaine de morts et plusieurs dizaines de blessés. L’attaque est revendiquée par Daech. L’émoi est immense. Les victimes sont originaires de 35 pays différents.

Deux jours plus tard, l’armée libanaise lance l’opération Fajr el-jouroud contre le groupe terroriste et hisse le drapeau espagnol en hommage "aux victimes des attaques en Espagne et dans le monde".


La capitale catalane répond en plaçant le drapeau libanais à l’endroit même où elle fut frappée par Daech. D'ailleurs, le nom de l’avenue barcelonaise ensanglantée par Daech et où flottent aujourd'hui les couleurs du Liban, Rambla, n'est-il pas dérivé du mot arabe qui signifie sable, et n’est-il pas cousin de celui de Ramlet el-Bayda à Beyrouth?





Le combat contre Daech est universel. C’est au nom de l’humanité entière que chaque bataille doit être livrée contre cette organisation monstrueuse.

Daech ne fait aucune différence entre un Espagnol et un Libanais, un Français et un Irakien, un Britannique et un Syrien. Chaque homme, femme ou enfant, quel que soit sa nationalité et l'endroit où il se trouve, est une cible potentielle des jihadistes. Ce n'est qu'en étant solidaires les uns des autres que nous pourrons véritablement les vaincre.

Le Liban et l’Espagne l’ont compris. A quand le reste du monde?


© Claude El Khal, 2017